Product was successfully added to your shopping cart.

Foyer logement Bellevue

La MAPHA - Maison de retraite
(Maison d'Accueil pour Personnes Handicapées Agées)

L'Adapei entend faire face à la prise en charge d'un nombre croissant de personnes handicapées vieillissantes. Dans cette optique, l'Association a développé des solutions respectueuses des aspirations et besoins des personnes accueillies. Cet engagement d’accompagnement dans la continuité s’est traduit par la création de structures dédiées aux Personnes Handicapées âgées (ou tout au moins en âge de prétendre à une juste retraite).
Quelques cas individuels ont ainsi trouvé leur solution dans le cadre de deux petites maisons d'accueil proches de leur ancien lieu de vie. Les "retraités" y trouvent à la fois l'accompagnement indispensable, les relations sociales et humaines si nécessaires à ce temps de la vie dans des conditions d'hébergement décentes et un cadre de vie stimulant.

La MAPHA Bellevue a ouvert ses portes en 1990. Elle est gérée par l'Adapei des Pyrénées Atlantiques et est sous la responsabilité de la direction du complexe Bellevue. Elle a une capacité de 15 lits non médicalisés et reçoit des personnes handicapées issues du Foyer et de l'ESAT. Seules ou en couple, elles sont âgées d'au moins 60 ans. Cette capacité s'est étendue à 15 lits courant 2007.

La maison de retraite est située à 500 mètres du Foyer / ESAT et à 2 kilomètres du village de Baigts de Béarn (750 habitants).

Dix kilomètres séparent le Foyer Logement de 2 villes de moyenne importance, Orthez de Béarn (10 000 habitants) et Salies de Béarn (6000 hab).

Un hôpital et une clinique sont installés à Orthez.

Notre projet s'inscrit dans la dynamique du Complexe Bellevue qui s'appuie sur la qualité de vie des résidants, il s'agit de :

  • maintenir l'ensemble des liens familiaux et affectifs de la personne âgée avec son environnement social habituel
  • préserver un espace de vie privatif au sein de la structure collective en garantissant un sentiment de sécurité
  • concilier une indispensable sécurité avec une nécessaire liberté
  • maintenir les repères sur lesquels se fonde l'identité du résident (prise en compte de son histoire individuelle, aménagement par du mobilier personnel de sa chambre...)
  • maintenir l'ouverture sociale du résident (participation à certaines activités...)
  • apporter les aides (directes ou incitatives) pour les activités quotidiennes
  • mobiliser les capacités et valoriser le potentiel existant.